Comment faire pour apparaître en premier sur Google ?

Le référencement est à la fois un art, une science et une tâche qui doit toujours être confiée à des professionnels. Contrairement à de nombreuses autres compétences dans ce secteur, qui peuvent être, sinon acquises, du moins perfectionnées en apprenant sur le tas, en expérimentant et en jouant avec des conseils tirés de sources non officielles, la mise en œuvre de mauvaises pratiques de référencement ne sera pas simplement inefficace, mais carrément préjudiciable à un site web.

La principale raison en est que Google dicte les règles du jeu lorsqu’il s’agit de savoir ce qu’il est permis ou non de faire pour augmenter le trafic sur votre site, et qu’il modifie constamment ces règles. SEO signifie Search Engine Optimization, mais vous pourriez tout aussi bien l’appeler GO, puisque le moteur de recherche est essentiellement Google. Il faut dire que la plupart des changements adoptés par Google ces dernières années visent à pénaliser les pratiques déloyales, qui ont pour but d’améliorer le classement d’un site et donc son positionnement dans les recherches en générant du trafic fictif, en faisant passer du trafic interne pour du trafic externe, ou en générant des liens vers le site qui peuvent être trompeurs ou forcés. Le résultat, cependant, est que même les erreurs commises de bonne foi peuvent entraîner une pénalité de la part de Google et donc une réduction significative de la visibilité du site. Une fois qu’il a été établi, par conséquent, qu’il n’est pas possible d’éviter de confier cette tâche à un professionnel spécialisé, il est encore possible d’adopter quelques bonnes habitudes et de prendre quelques mesures qui bénéficieront généralement au classement du site, facilitant l’afflux de trafic authentique, avec une augmentation conséquente de la visibilité.

Vitesse de chargement

La vitesse de chargement est essentielle pour deux raisons, l’une évidente et l’autre souvent ignorée par le profane. La raison évidente est qu’un utilisateur qui, après avoir cliqué sur le lien vers le site, se retrouve à devoir attendre son chargement ne serait-ce que quelques secondes, renoncera très probablement à le visiter. La deuxième raison, qui est tout aussi évidente dans le contexte de cet article, est qu’un chargement lent réduit votre classement sur Google, ce qui signifie que votre site apparaîtra de plus en plus bas dans les recherches de mots-clés qui vous concernent. Il existe de nombreux outils qui vous permettent de tester la vitesse de chargement, mais le plus facile à utiliser est probablement celui qui est interne : Google PageSpeed Insights. En saisissant le nom du domaine, vous recevrez en quelques secondes une évaluation de la vitesse de chargement de votre site tant sur les appareils de bureau que sur les appareils mobiles et, en cas de résultats jugés insatisfaisants, il vous sera indiqué une série de solutions nécessaires ou possibles à des problèmes spécifiques.

Mots clés et suggestions de Google

La recherche de mots-clés est essentielle pour tous les aspects de la gestion d’un site web, car elle détermine la facilité avec laquelle l’utilisateur peut tomber sur le site en cherchant des informations qu’il contient et, par conséquent, être motivé pour continuer à naviguer sur le site et convertir sa visite en un achat ou une autre interaction. Les bons mots clés détermineront à la fois le succès de chaque article et le positionnement correct d’une éventuelle campagne avec Google AdWords. Pour identifier les bons mots-clés pour votre contenu, vous devez bien sûr avoir une excellente connaissance des sujets que vous traitez. Approfondissez l’étude nécessaire et vous obtiendrez certainement une liste de mots pertinents pour le secteur de marché auquel vous vous adressez. Une fois que vous avez trouvé un groupe de termes significatifs, essayez cet exercice simple : tapez chaque terme dans la barre Google, en vous assurant bien sûr que Google Suggest est activé, et prenez note des termes qui sont automatiquement suggérés par le moteur de recherche. Après avoir affiné votre recherche avec cette méthode, vous pouvez analyser l’incidence des mots-clés en accédant au planificateur de mots-clés de Google Adwords, afin d’identifier les termes les plus appropriés. Il va sans dire que les mauvaises pratiques de référencement, telles que la tentative d’augmenter votre trafic en sélectionnant des termes extrêmement populaires mais sans rapport avec le contenu que vous proposez, sont pénalisées par Google.

Lien entrant

Les liens entrants sont ceux qui mènent à votre site à partir d’un site externe et constituent une source importante de trafic, car ils rendent votre site visible aux utilisateurs qui ne le recherchent pas et qui naviguent ailleurs. Ces liens, pour être efficaces et ne pas faire l’objet de pénalités par Google, doivent être authentiques et justifiés par une pertinence de leur contenu. Ces règles ont été mises en place afin de décourager la pratique consistant à poster des commentaires de spam sous des articles de blog réussis afin d’inciter les lecteurs à cliquer dessus avec des messages trompeurs. Sont également déconseillés les liens provenant de la même classe IP et les sites comportant un nombre excessif de liens externes, qui sont considérés comme peu fiables. Si vous n’êtes pas sûr de connaître exactement tous les liens entrants vers votre site, il existe plusieurs outils en ligne qui peuvent les trouver. Si vous estimez que l’un de ces liens n’est pas à sa place ou qu’il est de quelque manière que ce soit suspect ou trompeur, la première chose à faire est de contacter les opérateurs du site et de leur demander de le supprimer. Si cette tentative est infructueuse, vous pouvez désavouer les liens et notifier cette décision à Google afin que toute utilisation abusive par d’autres ne nuise pas à votre classement.

Conclusion : ce n’est pas du référencement

Ces trois conseils s’adressent, bien évidemment, aux non-experts en référencement, aux gestionnaires ou propriétaires de domaines et à toute personne désireuse d’acquérir quelques bonnes habitudes dans la gestion de son site web. Bien entendu, les pratiques décrites ici ne peuvent en aucun cas remplacer le travail d’un consultant spécialisé, car elles ne sont que la partie la plus extrême et la plus subtile de l’iceberg que l’on appelle le référencement. La mise en pratique de ces trois conseils simples aura simplement pour effet de faire en sorte que votre consultant, lorsqu’il abordera votre site pour la première fois, n’aura aucune raison de mettre les mains dans les cheveux.